KAM L’Enchanteur

Tout a commencé dans mon enfance, une enfance africaine, au Cameroun. Pendant les fêtes de fin d'année, j'attendais fébrilement la venue du Père Noël, avec ses merveilleux cadeaux. Je me souviens encore de la première fois où je l’ai aperçu en chair et en os. C’était un grand homme à la peau noire, portant une fausse barbe blanche mal ajustée. Je le revois s’asseoir sur le fauteuil préparé pour l’occasion. Non loin de celui-ci se trouvait un sapin en plastique pauvrement décoré. Je me souviens alors avoir ressenti un mélange de peur et de gêne : quelque chose ne collait pas avec ce Père Noël. Il était vraiment différent de celui de la télé. Petit à petit j'ai compris quelle était l'origine de ma gêne:"Ce Père Noël ne cadrait pas du tout avec mon environnement, avec mon monde de petit camerounais."

imgresEn effet, où je vivais il n’y avait pas de neige, pas de rennes, pas de vrais sapins. Les vieux rondouillards à la peau blanche étaient très rares, et Père Noël n’avait aucune raison de s’habiller aussi chaudement à Bafoussam, la ville de mon enfance. Les années ont passé. Mon intérêt pour le Père Noël est resté intact, tout autant que ma conviction qu’il ne "visite" certainement pas l'Afrique la nuit de Noël.

J'ai alors fait une découverte qui a tout changé: dans de nombreux pays du monde, il existe des personnages différents du Père Noël qui distribuent eux aussi des cadeaux aux enfants. Par exemple Saint-Nicolas en France, la sorcière Befana en Italie, ou encore Ded Moroz en Russie. A chaque fois, il s'agit de personnages ancrés dans leur environnement culturel.

Je me suis alors demandé: "Pourquoi ne pas créer un personnage qui distribuerait des cadeaux aux enfants d'Afrique la nuit de Noël et qui serait adapté à leur environnement culturel ? Pourquoi ne pas créer un personnage qui pour les enfants d'Afrique et du monde serait l’incarnation d’une Afrique rayonnante, généreuse et merveilleuse?" Ainsi est née l'idée de Mama TingaTinga, idée qui dans un premier temps a pris la forme d'un poème.

Celui-ci décrivait Mama TingaTinga et la manière dont devait être préparée sa venue pour la nuit de Noël. Sachant précisément l'apparence physique que je voulais lui donner, j'ai alors décidé de la dessiner afin d'illustrer mon poème.

Ce travail d'illustration a finalement évolué pour devenir un livre. Dès lors, je me suis fixé comme objectif de faire vivre Mama TingaTinga, cette merveilleuse reine que j’aurais aimée attendre fébrilement la nuit de Noël dans mon enfance africaine.

 KAM L'Enchanteur, Griot de Mama Tingatinga